Projet

 

 

 

Un projet récompensé par le prix "Ruban Rose Avenir" en 2010

Clara Nahmias dirige un groupe de 5 personnes à l'Institut Gustave Roussy à Villejuif, le premier Centre Européen de Cancérologie (affilié au CNRS, Inserm, Université Paris Sud).

Les avancées récentes de l'équipe de recherche du Dr Nahmias montrent que la molécule ATIP3 est absente ou mutée dans les tumeurs du sein plus agressives. L'absence d'ATIP3  dans les tumeurs du sein identifie une population de patientes à haut risque de développer des métastases, ces patientes devant faire l'objet d'un suivi attentif. ATIP3 est donc une nouvelle molécule anti-cancer et anti-métastatique.

Mettre au point une nouvelle thérapie personnalisée utilisant ATIP3

pour lutter contre le cancer du sein.

Déterminer la partie active de la molécule ATIP3 et ses mécanismes d'action,

Identifier les voies d'administration les plus efficaces,

Réintroduire la molécule ATIP3, ou pallier à son absence, dans les tumeurs.

La mise au point de cette nouvelle thérapie contre le cancer du sein nécessite un budget de 400 000 euros par année et pendant 3 ans, pour une équipe de 6 personnes. Pour atteindre notre objectif, en complément des 150 000 euros de financement actuels, le budget recherché est donc de 250 000 euros par an.

Avec votre soutien, ce nouveau traitement anti cancer du sein pourra peut-être aussi être développé pour soigner d'autres types de cancers, comme les cancers de l'ovaire, de la prostate ou de la vessie.

 

Les chiffres officiels 2011

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En savoir plus sur le projet ATIP3